Planter un jardin!

Le jardinage, qui consiste à cultiver sa propre nourriture, est sans doute l’une des activités humaines les plus anciennes. Des estimations conservatrices indiquent que les premières traces d'activité de jardinage apparaissent il y a environ sept mille ans, tandis que d'autres preuves suggèrent que nos ancêtres les plus primitifs ont commencé le jardinage simple pour compléter leur chasse et leur recherche de nourriture beaucoup plus loin. Quelle que soit la théorie que vous choisissez de croire, il ne fait aucun doute que le jardinage est une activité qui est depuis longtemps ancrée dans notre âme. Compte tenu de notre longue histoire avec le jardinage, il semble que ce soit quelque chose qui devrait venir facilement et naturellement, mais beaucoup d'entre nous se sentent un peu intimidés à l'idée de planter nos propres jardins. Vous pouvez être né avec un pouce vert naturel, ou vous pouvez avoir quelques insécurités autour de votre capacité à soutenir tout type de vie végétale. La bonne nouvelle est qu'il est possible de planter et de nourrir votre propre jardin bio quelles que soient vos limites dans les départements de capacité, de temps et d'espace disponible.

Avant de plonger dans quelques conseils pour démarrer votre potager biologique, je pense que cela vaut la peine de parler un peu des raisons pour lesquelles vous devriez vous intéresser au jardinage en premier lieu. Jardiner, creuser les mains dans la terre puis profiter, les fruits de votre travail présentent de sérieux avantages positifs pour votre corps et votre esprit, notamment:

  • Vous bénéficiez de tous les avantages d'une alimentation plus saine. Que vous le mangiez frais ou que vous optiez pour la congélation et la mise en conserve, le jardinage encouragera des habitudes alimentaires plus saines et une plus grande diversité d'aliments frais. Vous êtes plus susceptible de préparer des repas frais et de manger à la maison lorsque votre source de nourriture est votre propre jardin.
  • Le jardinage est bon pour votre cœur. Le jardinage est un bon exercice physique et il y a de fortes chances que si vous êtes dans votre jardin, vous passiez au moins trente minutes à faire des exercices de qualité à faible impact. Les jardins peuvent être construits dans des conteneurs ou sur des lits surélevés pour accueillir les personnes ayant des problèmes de dos et d'articulations. Il est bien connu qu'un mode de vie sédentaire contribue à un risque accru de maladie cardiaque, et le jardinage est un moyen sain et agréable de réduire ce risque. De plus, la recherche montre que les personnes carencées en vitamine D courent également un plus grand risque de maladie cardiaque. Passer trente minutes par jour sous le soleil radieux avec votre jardin peut vous aider à augmenter vos niveaux de vitamine D.
  • En parlant des avantages de Vitamine D, la dose quotidienne supplémentaire que vous recevez du jardinage contribue à renforcer le système immunitaire. Le jardinage aide également à renforcer votre système immunitaire d'une autre manière unique. Lorsque vous creusez dans la terre, vous allez rencontrer des bactéries amicales du nom de Mycobacterium vaccae. Il a été démontré que l'exposition à ces bactéries aide à réguler un système immunitaire qui ne fonctionne pas correctement et à soulager les symptômes de l'arthrite, des allergies et des affections cutanées inflammatoires.
  • Le jardinage est bon pour votre santé mentale. Pendant que vous creusez, plantez et entretenez votre jardin, vous faites plus que simplement exercer votre corps; vous aidez également à réduire vos niveaux d'une hormone du stress appelée cortisol. Des niveaux plus faibles de cortisol sont liés à une meilleure fonction de la mémoire, à un meilleur sentiment d'estime de soi et à une diminution des sentiments d'anxiété et de dépression.
  • Le jardinage construit la communauté. Les gens qui jardinent sont généralement plus impliqués dans leur quartier et leur communauté. Pendant que vous vous occupez de votre jardin, vous avez plus d'occasions de vous impliquer dans la conversation avec vos voisins et de remarquer les petits détails des activités quotidiennes du quartier. Vous pouvez également rejoindre un jardin communautaire et nouer des amitiés avec des personnes partageant les mêmes idées tout en créant des liens autour de votre expérience de jardinage partagée. Cultiver vos propres fruits et légumes vous ouvre à la réalité que nous sommes tous connectés à un niveau plus profond et plus significatif.

Je pourrais continuer encore et encore, en parlant des avantages du jardinage, cependant, il ne suffit pas de dire pourquoi il est si merveilleux pour y arriver. Ce dont vous avez besoin, ce sont des conseils simples et pratiques pour démarrer votre propre jardin biologique. Même si vous êtes né avec un pouce qui ne ressemble à aucune nuance de vert, ces conseils vous aideront à voir qu'avec le bon état d'esprit et la bonne approche, le jardinage est simple, agréable et loin d'être intimidant. Voici dix étapes faciles à suivre pour planter et entretenir votre propre potager biologique.

1. Planifiez et commencez petit

Avant de mettre vos mains dans la terre, il est important d'avoir une sorte de plan de match de ce que vous voulez planter et de la façon dont vous envisagez tout cela. La première chose que vous voulez regarder est votre climat local. Le jardinage vous donne une occasion naturelle de manger de façon saisonnière en plantant et en récoltant les aliments qui poussent le mieux dans votre environnement local pendant la saison de croissance actuelle. Considérez également les limites de ce avec quoi vous travaillez. Avez-vous un ensoleillement limité? Envisagez-vous de planter en pot plutôt qu'en rez-de-jardin? Combien de produits frais pouvez-vous raisonnablement consommer, conserver ou donner? Ce sont toutes des questions importantes à vous poser avant de commencer.

En outre, une nouvelle erreur courante de jardinier est d'être trop zélé dans vos ambitions. Si vous êtes nouveau dans le jardinage, commencez petit et commencez par des plantes faciles à cultiver. Il est préférable de commencer avec cinq plantes ou moins faciles à entretenir plutôt que de plonger dans les profondeurs avec un grand jardin de peut-être des centaines de plantes. Selon la région dans laquelle vous vivez, vous pouvez ajouter des plantes au fur et à mesure que la saison avance, vous donnant ainsi la possibilité de faire pousser votre jardin au fur et à mesure que vos compétences et votre confiance grandissent. Consultez la liste à la fin de cet article de plantes de jardin faciles à cultiver et idéales pour les débutants.

2. Considérez l'espace vertical

Être limité en termes d'espace n'est pas une raison pour ne pas explorer votre passion du jardinage. Le jardinage urbain est devenu une tendance à la mode, prouvant que vous n’avez même pas besoin d’un jardin pour produire une abondance de produits frais. Les treillis peuvent être utilisés pour entraîner les plantes à pousser vers le haut plutôt que vers l'extérieur, et sont parfaits pour le jardinage dans de petits espaces tels que les patios et les balcons. La plantation verticale est particulièrement utile pour les plantes qui nécessitent un soutien et celles qui poussent sur des vignes s'étendant vers l'extérieur. Des exemples de plantes qui font bon usage de l'espace vertical comprennent les tomates, les pois, les concombres, les melons, les courges et les variétés plus petites de citrouille. Si vous manquez d'espace, regardez également les plantes qui peuvent être plantées au-dessus de votre tête dans des paniers suspendus, comme des herbes et des piments forts.

3. Choisissez vos plantes

Il y a quelques éléments à prendre en compte lors du choix des plantes pour votre jardin, surtout si c'est votre première fois. Bien sûr, il existe des principes de base comme le choix de plantes qui prospéreront dans les conditions de votre climat et de votre sol. Cependant, vous voudrez peut-être envisager d'autres aspects. Par exemple, quel est le but de votre jardin? Vous cherchez à développer un nouveau passe-temps et vous voulez commencer avec quelques plantes super faciles? Cherchez-vous à réduire votre facture d'épicerie? Êtes-vous intéressé par un jardin à thème comme un «jardin à pizza», un «jardin de salades» ou encore un «jardin de cornichons»?

Si vous cherchez à réduire le montant que vous dépensez à l'épicerie, pensez aux types de fruits et légumes que vous appréciez le plus. Ensuite, prenez en considération le coût de ces articles particuliers. Par exemple, les pommes de terre sont relativement peu coûteuses par rapport aux salades de spécialité. Si vous aimez les deux et que vous disposez d'un espace limité, vous économiserez plus d'argent en jardinant vous-même les produits les plus coûteux. De plus, vous voulez prendre en compte la facilité de culture et d'entretien d'une plante. Si vous êtes nouveau dans le jardinage, les plantes plus capricieuses et difficiles à entretenir peuvent entraîner de la frustration et du découragement.

La plupart des jardiniers débutants trouvent également utile de visiter un centre de jardinage et d'acheter des plantes qui ont déjà commencé plutôt que de créer leurs propres plantes à partir de graines. Essayez quelques saisons de jardinage avec des plantes pré-achetées avant de commencer à partir de semences.

4. Préparez le sol

En choisissant des plantes qui poussent bien dans votre région, vous avez déjà un bon départ pour vous assurer que votre sol et vos plantes sont compatibles. Même avec cela, vous voulez vous assurer que votre sol est riche en nutriments. Cela ne signifie pas chercher des engrais chimiques. Il existe de nombreuses mesures naturelles à prendre pour augmenter la qualité nutritive de votre sol. Vous pouvez acheter des engrais organiques tels que des minéraux marins et des engrais pour poissons, ou vous pouvez également ajouter du compost et d'autres déchets végétaux, appelés paillis, à votre sol de jardin. Les feuilles en décomposition, les copeaux de bois humides et même les aiguilles de pin sont tous des déchets végétaux appropriés qui fertiliseront votre sol. Lorsque vous commencez à préparer le sol, ou vos conteneurs, pour la plantation, déterrez les 2 à 4 premiers pouces de sol et mélangez le matériau fertilisant organique. Quand vient le temps de planter, creusez un trou, placez un peu plus de matière fertilisante dans le fond, suivi d'une couche de terre puis de votre plante. Cela aide à construire une base solide et nourrissante pour vos plantes de jardin.

5. Gardez vos compagnons ensemble

Le jardinage compagnon est une méthode de jardinage qui permet de regrouper les plantes en fonction de leur compatibilité. Certaines plantes prospèrent lorsqu'elles sont assemblées, tandis que d'autres luttent inutilement. L'idée est que chaque plante donne et prend quelque chose du sol dans lequel elle est plantée. Chaque plante a besoin de ressources pour prospérer. La plantation d'accompagnement garantit que les plantes se complètent plutôt que de se concurrencer pour les mêmes précieuses ressources. Des exemples de combinaisons compatibles comprennent; asperges et basilic, fraises et haricots rouges, brocoli et laitue, aubergines et poivrons.

6. Lutte antiparasitaire

L'un des principaux avantages de la culture de vos propres produits est que vous savez exactement ce que contiennent les aliments avec lesquels vous nourrissez votre corps et que vous pouvez éviter les additifs chimiques et leurs effets toxiques. Gardez à l’esprit, cependant, que l’un des principaux problèmes d’un jardinier est l’invasion de parasites indésirables du jardin. Cependant, vous n'avez pas besoin de chercher des pesticides chimiques pour protéger votre culture. Il y a des mesures naturelles à prendre qui empêcheront les ravageurs de venir visiter en premier lieu. L'une des choses les plus importantes que vous puissiez faire est de revoir le conseil numéro cinq et d'examiner le jardinage compagnon pour dissuader les invités indésirables du jardin.

7. Eau et soleil

Ces deux ingrédients pour un jardin réussi sont si basiques qu'il est facile de les ignorer, et c'est la raison exacte pour laquelle ils doivent être mentionnés. La plupart des plantes de jardin ont besoin de «lumière directe du soleil», ce qui se traduit par quatre à huit heures d'exposition directe au soleil chaque jour. Même les plantes qui poussent à l'ombre partielle ont encore besoin d'une quantité suffisante de lumière du soleil, alors gardez cela à l'esprit lorsque vous choisissez l'endroit idéal pour votre jardin. De plus, ne comptez pas automatiquement sur mère nature pour répondre aux besoins en eau de votre jardin. Vérifiez votre sol régulièrement. Il doit être humide, mais pas complètement saturé. Il ne doit pas être sec et sablonneux. Bien sûr, il y a des exceptions à chaque règle, alors assurez-vous d'être conscient des besoins individuels de chacune de vos plantes et choisissez en conséquence.

8. Maintenir une récolte continue et planifier l'avenir

Lors de la plantation d'un jardin, il est tentant de tout planter et de remplir chaque pouce d'espace possible. C'est bien si vous recherchez une grosse récolte, mais les jardiniers chevronnés savent que vous pouvez espacer le moment de vos plantes. Par exemple, vous pourriez avoir des épinards dans votre jardin en pot. Lorsque votre première «récolte» d'épinards est presque prête à être récoltée, c'est le moment idéal pour en planter d'autres. Cela signifie que vous avez un flux continu de fruits et légumes que vous appréciez le plus. C'est plus facile à faire si vous avez un centre de jardinage réputé dans votre région qui fournit des plantes saines tout au long de la saison de croissance plutôt que de commencer chacune à partir de graines vous-même. De plus, sachez que pour de meilleurs résultats, vous voudrez changer ce que vous cultivez dans votre jardin tous les deux à trois ans. Cela garantit que le sol ne devient pas trop appauvri en certains nutriments en raison de la nécessité de supporter le même type de plante saison après saison.

9. Tenez un journal de jardinage

Créer un journal de jardin aujourd'hui est la meilleure façon de planifier le jardin de demain. Notez ce que vous plantez, où vous le plantez et quand vous le plantez. Prenez ensuite des notes concernant la qualité du sol, les types d'engrais naturels que vous avez utilisés et les autres conditions de croissance. Cela vous aidera à résoudre les problèmes et à noter vos succès de jardinage. C'est également un endroit idéal pour écrire des souvenirs de votre expérience de jardinage ainsi que pour noter des recettes à essayer une fois qu'il est temps de récolter tout votre travail acharné.

Maintenant, avec ces conseils sous votre ceinture de jardinage, il est temps de partir et de commencer. Voici une liste de certaines des plantes de jardin les plus faciles à cultiver, parfaites pour les jardiniers débutants et pour ceux qui veulent jardiner, mais qui ont besoin de plantes nécessitant peu d'entretien en raison des horaires chargés et des engagements de la vie quotidienne.

Meilleures plantes pour les débutants

  • Basilic
  • Carottes
  • Concombres
  • Haricots verts
  • Salade
  • Oignons
  • Poivrons
  • Pommes de terre
  • Des radis
  • Salade verte
  • Fraises
  • Tomates
  • Zucchini

Ne laissez pas votre manque perçu de pouce vert vous empêcher de sortir et de vous plonger dans le monde du jardinage biologique. Le jardinage est plus qu'un passe-temps, c'est une expérience qui alimentera votre corps tout en guérissant votre esprit et en égayant votre humeur. Air frais, nourriture saine et beau soleil. Il existe peu de combinaisons plus réparatrices. Commencez à planifier dès aujourd'hui et un jardin abondant sera votre réalité demain.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés